Rechercher / Mots cles
Titre Pays / Canton Commune Contenu Domaine Maître d'ouvrage Date début Date fin
Renaturation de l'Asse - Seuil n° 7
VD Nyon

Situé sur la commune de Nyon et confluent du lac Léman, l'Asse est un cours d'eau propice au développement et à la reproduction de la faune piscicole grâce à sa qualité écologique.

Plusieurs ouvrages physiques entravant la migration des poissons, la rivière fait l'objet d'un projet de renaturation divisé en 9 tronçons. Le programme, mené par l'entreprise de correction fluviale des aménagements piscicoles, doit permettre notamment de réaménager ces seuils pour favoriser le déplacement et la reproduction naturelle de la faune piscicole.

L'intervention sur le seuil n° 7 a consisté en la suppression de seuils en béton et de pavements maçonnés. Le fond du lit de la rivière a ensuite été enrichi en blocs d'enrochement de densité diverse, placés de manière à créer des ouvrages franchissables par toutes les espèces de poissons présentes dans l'Asse, notamment la truite lacustre qui remonte les rivières depuis le lac Léman pour se reproduire.

Vaud Waadt 4557
Renaturation / Revitalisation Etat de Vaud ECF 2015 2015
Nouveau centre sportif de Malley
VD Prilly et Renens

Le projet du futur centre sportif de Malley est issu d'un concours remporté par le Pool H2O, au sein duquel le bureau edms SA intervient en tant qu'ingénieur civil. Le périmètre concerné regroupe actuellement trois patinoires, un bâtiment de tir et d'escrime et un dernier édifice récent accueillant un restaurant, des locaux administratifs et des salles de conférence.

Le projet consiste en la démolition complète de l'ensemble de ces ouvrages, suivie de la construction d'une aréna destinée à abriter la patinoire principale d'une capacité de 10'000 visiteurs, une patinoire d'entraînement et une seconde en extérieur, des piscines (dont une olympique, une de loisir, un bassin de plongeon et une pataugeoire), un espace escrime et tennis de table, des loges VIP, des buvettes, des vestiaires, et de nombreuses surfaces dédiées au stockage, à l'administration et à la technique.

L'enjeu principal du projet réside dans le planning dicté par l'organisation des Jeux Olympiques de la Jeunesse et des Mondiaux de Hockey qui imposent que la patinoire soit mise en service en 2019 et la piscine olympique en 2022. Les délais consacrés aux études et à la réalisation sont ainsi très courts.

A cette contrainte temporelle s'ajoutent les difficultés liées à la coordination d'un grand nombre d'intervenants, la complexité des démolitions à réaliser dans un périmètre restreint, la proximité du site avec les voies CFF et les Transports Publics Lausannois, le dénivelé du terrain naturel et les nombreuses directives à respecter en raison des multiples affectations prévues pour le projet.
Du point de vue de l'ingénieur, la portée de 70 m des poutres treillis de l'aréna et de 40 m pour la dalle sur piscine font de ce projet un défi d'envergure.

Vaud Waadt 4848
Bâtiments d'utilité publique Centre intercommunal de glace de Malley 2015 En cours
Transformation du siège administratif de la Mobilière
VD Nyon

Le projet consiste en une transformation lourde du siège administratif romand de la Mobilière dans le but de rénover l’infrastructure et augmenter le nombre de places de travail. Il s’agit d’optimiser l’organisation spatiale des espaces de bureau, améliorer la qualité thermique de l’enveloppe et donner une nouvelle image aux espaces clientèles.

L’édifice, réalisé en deux étapes (1985-1986 et 1991-1992) accueille actuellement un bâtiment administratif de 3 niveaux hors-sol intégrant 350 places de travail réparties sur près de 20'000 m2 et un restaurant d’entreprise. Les 2 niveaux de sous-sol accueillent un parking souterrain, des locaux techniques et des surfaces de vestiaires et sanitaires.

Le bureau edms SA est intervenu comme ingénieur civil dès le démarrage du projet. Une première expertise structurelle du bâtiment existant a permis d’identifier les éventuelles problématiques statiques liées aux travaux de transformation. Nous intervenons désormais pour l’exécution des travaux suivants : démolition de cages d’escaliers et éléments porteurs existants, fermeture de trémies existantes et réalisation de nouvelles, réalisation de noyaux composés de murs en béton armé à l’intérieur du bâtiment existant (du sous-sol à la toiture), nouvelles cages d’escaliers, démolition et reconstruction de piliers de façades, renforcements divers et réalisation d’un bâtiment d’un niveau en structure métallique sur la dalle de parking existante pour accueillir le futur restaurant.

Vaud Waadt 4783
Transformation / Rénovation Mobilière Suisse Asset Management SA 2014 En cours
Ecoquartier Les Vergers, immeuble Polygones
GE Meyrin

Polygones est une société coopérative à but non lucratif créée en avril 2008 pour construire des logements s'inscrivant dans les trois axes du développement durable (environnemental, social et économique). Son objectif est de développer un habitat offrant une importante qualité de vie à ses habitants, tant par l'architecture du bâtiment, le choix des matériaux de construction, mais aussi par l'interaction sociale à travers la mixité socioéconomique et intergénérationnelle.

Dans le cadre du PLQ les Vergers, la commune de Meyrin a choisi d'attribuer ses droits à bâtir à des coopératives et à une fondation communale sous forme de droit de superficie (DDP).

L'immeuble A15 est de gabarit R+5. Les rez inférieur et supérieur sont réservés à des surfaces d'activités et de commerces, et les étages accueillent des logements. La toiture est rendue accessible en partie afin d'y aménager un potager. Le projet est issu d'un concours d'architecture lancé par la coopérative durant l'été 2013. La structure générale est en maçonnerie, et selon la volonté du Maître d'Ouvrage, le bâtiment vise le label Minergie A Eco.

Nous intervenons ainsi comme ingénieur civil depuis l'avant-projet jusqu'au suivi des travaux, en intégrant les réflexions à mettre en œuvre pour l'obtention du label Minergie A Eco, et l'optimisation des systèmes de porteurs pour les rendre à la fois économiques et performants.

Genève Genf 4755
Bâtiments d'habitation collectifs Polygones coopérative d'habitation 2014 2016
L'Amarr@ge
GE Genève

Dans le cadre des célébrations du bicentenaire du rattachement de Genève à la Suisse, notre bureau est intervenu en tant qu'ingénieur civil dans la définition d'un projet de bains publics en forme de drapeau suisse amarrés au pied de l'esplanade du pont de la Machine. Ce projet fait suite au lancement d'un concours organisé par l'association GE200.CH, chargée de l'organisation des festivités.

Une plateforme de 30x30 m est destinée à accueillir les manifestations et a été conçue de manière à être montée autour de 3 bassins en bois qui, une fois assemblés avec la plateforme, formeront le drapeau de la Confédération. Les bains seront ouverts au publics durant tout l'été 2014 et accueilleront divers aménagements, conférant centralité et convivialité au projet. L'eau des bassins sera maintenue à une température constante grâce à un système de récupération des eaux filtrées et chauffées des systèmes de climatisation des bâtiments voisins, et notamment l'hôtel des Bergues.

D'un point de vue technique, l'amarr@ge a été pensé de manière à causer un minimum de destruction dans le fond du lac, au moyen de 8 pieux permettant le mouvement vertical de la plateforme comme sur un ponton flottant, et facilitant le démontage de la structure. L'ensemble des matériaux utilisés est écologique, réutilisable et/ou recyclable.

Genève Genf 4664
Aménagements lacustres GE200 2014 2015
Bâtiments communaux à Léchelles
FR Léchelles

Dans le cadre d'un concours organisé pour la construction de bâtiments communaux à Léchelles, notre bureau est intervenu en tant qu'ingénieur civil dans le projet "La grange au pré" porté par le bureau Joud & Vergely architectes.

La Commune de Léchelles a pour objectif de construire une salle de sport à caractère polyvalent ainsi que des logements, et d'y associer une centrale de chauffe.

Le projet propose ainsi la création d'un premier bâtiment abritant la salle polyvalente, le local chaufferie et un local à l'usage des pompiers. Sa structure est composée de deux blocs en béton qui servent de contreventement, et d'une halle formée par des cadres en charpente bois. L'enveloppe extérieure de la halle est constituée de parois à ossature bois, et le revêtement  de l'ensemble du bâtiment est composé de tuiles. Le second bâtiment, destiné aux logements, est également en béton avec charpente bois.

Le jury du concours a ainsi particulièrement apprécié le projet qui répondait aux attentes de la Commune, notamment dans la prise en compte des contraintes du lieu, la mise en valeur des constructions existantes et futures ou la valorisation des espaces extérieurs. Enfin, "La grange au pré" permet de répondre aux enjeux liés à la volonté du Maître d'ouvrage de réaliser la salle polyvalente à bas coût.

Fribourg Freiburg 4732
Bâtiments d'utilité publique Commune de Léchelles 2014 En cours
Rénovation du Crédit Suisse - Rhône Monnaie
GE Genève

Ce projet résulte d'un concours d'entreprise totale avec architecte lancé en mars 2013 par Crédit Suisse SA. L'opération consiste en une rénovation complète du bâtiment (aménagement intérieur, installations techniques, façade et attique et passage de la Monnaie).

L'intervention conserve la quasi totalité de la structure porteuse (constituée de poteaux-dalles en béton armé), de murs mitoyens partiels et de noyaux de services partiellement reconfigurés pour les nouveaux besoins du bâtiment. L'ensemble des installations techniques est supprimé et de nouveaux panneaux solaires sont installés en toiture. Enfin, l'attique subit d'importants travaux de démolition et de construction afin d'y aménager une salle de conférence et diverses salles de réunion. Le caisson périphérique sur la dalle de ce niveau est supprimé et transformé en terrasse, rendu accessible depuis l'attique. Le passage de la Monnaie est rénové pour le rendre plus convivial (élargissement de l'espace central, apport de lumière naturelle, réfection des revêtements et de l'éclairage).

Afin de conserver l'intégration dans le milieu urbain, la structure porteuse en façade est maintenue et reçoit une nouvelle enveloppe thermique performante. Elle reprend le rythme des piliers et maintient ainsi l'aspect général et les proportions des ouvertures existantes.

Dans ce cadre, nous intervenons de la phase étude de projets à la réalisation des travaux, notamment dans les contrôles statiques, conseils et le suivi de la mise en oeuvre des placages en béton armé de façade, ainsi que dans le suivi et le contrôle de leur réalisation.

Genève Genf 4728
Transformation / Rénovation Crédit Suisse SA Corp. Real Estate & Services 2013 2016
Jardin Anglais
GE Genève

Le Service des Espaces Verts de la Ville de Genève a la responsabilité de la gestion des espaces verts, la conservation du patrimoine végétal et du fleurissement urbain. L'ancien réseau d'arrosage du Jardin Anglais, lieu emblématique de la ville au bord du lac, était devenu obsolète et résistait mal aux pressions toujours plus importantes dans le réseau, entraînant des fuites régulières.

Notre bureau est alors intervenu en tant que mandataire principal depuis la phase « projet de l'ouvrage » jusqu'à l'exécution des travaux pour le remplacement du réseau d'arrosage, la réalisation d'un réseau d'alimentation des fontaines, l'installation d'une nouvelle fontaine à boire, ainsi qu'un réseau d'évacuation EU pour le Service des Manifestations.

La particularité du nouveau système se trouve au niveau des vannes de distribution de l'eau, commandées par un récepteur et communiquant avec une station de contrôle installée sous le kiosque via un réseau d'antennes disposées à travers tout le jardin. L'arrosage peut être réalisé à distance, permettant au personnel de disposer d'un pilotage facilité et respectant l'environnement.

Au vu de la situation de l'intervention dans un lieu très fréquenté, le planning a fait l'objet d'une attention particulière, permettant ainsi de réaliser les études et les travaux dans un délai très court.

Genève Genf 4699
Aménagements extérieurs Ville de Genève 2013 2014
Bâtiment Zenhäusern
VS Sion

Le projet concerne la création du nouveau centre de production Zenhäusern, destiné à regrouper l'ensemble des activités de fabrication et d'administration de l'entreprise. La principale contrainte résidait dans le respect du budget disponible et du délai pour la mise en service, tout en intégrant les nombreux besoins dictés par le programme.

Situé sur le flanc nord de la vallée du Rhône, en bordure de la zone urbaine de Sion, le bâtiment est composé de deux niveaux : l’administration et les locaux sociaux, encastrés dans le terrain, constituent le front urbain du bâtiment au niveau du rez-de-chaussée. A l’étage, la production profite d’un éclairage naturel sur 360° et, avec la déclivité du terrain, se retrouve de plain-pied côté montagne avec les quais de livraison et d’expédition. D’un point de vue financier, ce choix simplifie en outre les coûts en supprimant notamment les monte-charges, la protection ignifuge de la structure métallique et l’installation sprinkler.

Dans ce contexte, notre bureau est intervenu jusqu’à la phase Appel d’offres, notamment pour les aménagements extérieurs et le génie civil (y compris terrassement et remblayage autour des bâtiments), les travaux de béton, béton armé, et de charpente métallique. L'ensemble des mandataires a œuvré activement dans la définition des choix techniques et constructifs qui ont ainsi permis d'éliminer les incertitudes liées aux coûts.

Valais Wallis 4662
Bâtiments industriels Zenhäusern Frères SA 2013 2016
Bac du petit lac
GE

Le projet de relier les rives droite et gauche du Léman au moyen d'un bac, en évitant le secteur du pont du Mont-Blanc et son trafic souvent saturé, est né de l'expérience de la ligne entre Horgen et Meilen (lac de Zurich) qui propose un service de traversée au quart d'heure pour tous types de véhicules, motorisés ou non.

Une première approche a permis de définir une distance « idéale » depuis le pont du Mont-Blanc, à l'entrée du petit lac, pour limiter la durée de traversée, tout en offrant un gain de temps suffisamment intéressant pour inciter les automobilistes à choisir cette option.

Le pourtour lémanique impose un certain nombre de contraintes, notamment la faible disponibilité foncière ou les questions réglementaires très strictes du point de vue environnemental. Ainsi, le développement du projet passe par la recherche de solutions techniques liées aux conditions lacustres spécifiques au lac Léman, mais aussi par un travail de coordination au niveau des autorités politiques locales.

Soucieux d'élargir sa vision du projet, le groupe de travail l'a proposé comme projet de diplôme à des étudiants en architecture, architecture du paysage et génie civil. Ces ateliers, qui se sont déroulés sur un semestre, ont permis de faire émerger de nouvelles pistes de réflexion qui pourront être affinées pour les phases suivantes.

Genève Genf 4655
Aménagements lacustres Team Consult SA 2013 En cours
150ème anniversaire du SEVE
GE Genève

A l'occasion du 150ème anniversaire du Service des Espaces Verts en 2013, la Ville de Genève a organisé différentes manifestations pour célébrer l'événement, notamment un jardin itinérant à travers la Ville, mise en valeur de ses nombreux parcs, ou fleurissement des Ponts du Mont-Blanc et de la Machine.

Ce dernier a été paré de grands arceaux composés de tubes de serre servant de tuteurs à des plantes grimpantes, jusqu'à créer une tonnelle ombragée sur la traversée du pont. Il s'agissait alors pour notre bureau de dimensionner cette structure afin de répondre aux contraintes liées au vent et au poids de la végétation appelée à se développer. En parallèle, des socles ont été créés afin d'y déposer les fûts dans lesquels la végétation a été plantée, et des solutions ont du être proposées afin de limiter les interventions sur le pont pour les fixer.

Genève Genf 4652
Aménagements extérieurs Ville de Genève 2013 2013
Parc agro-urbain de Bernex et Confignon
GE Bernex et Confignon

Pour répondre aux besoins de l'agglomération franco-valdo-genevoise (Grand Genève), des "Projets Stratégiques de Développement (PSD)" ou "Grands Projets (GP)" ont été identifiés. Les études et la caractérisation de ces GP se fondent sur la notion de développement durable et prennent en compte l'insertion des réflexions dans le cadre existant, afin de créer des projets urbains en accord avec leur environnement.

Le concours du parc agro-urbain de Bernex et Confignon avait pour objet la conception et la réalisation d'espaces publics intégrant l'accueil d'une ferme intra-urbaine, et s'articulant avec les aménagements de la route de Chancy liés à l'arrivée future du tramway.

Ainsi, il s'agissait de répondre à la vocation de la Commune de devenir un nouveau centre régional de l'agglomération genevoise, relié au coeur de la ville par le tramway, en respectant le caractère rural du périmètre. Une attention particulière devait également être portée à la requalification de la route de Chancy, destinée à devenir un boulevard urbain, afin de relier le Rhône à l'Aire.

Le projet BNX2015, sur lequel notre bureau est intervenu en tant qu'ingénieur civil, a été salué d'un deuxième prix au concours, notamment grâce au concept proposé, permettant d'aménager le site progressivement, en fonction de l'évolution des besoins. Le jury a également apprécié le traitement de la thématique de l'agriculture : conditions de cohabitation entre activités agricoles et usages urbains du parc favorables, qualité du dessin de la ferme intra-urbaine offrant une belle qualité d'accueil.

Genève Genf C42
Concours Etat de Genève 2013 2013
MEP pour l'aménagement de la frange sud du village d'Hermance
GE Hermance

Le déficit en logements, y compris communaux, sur le territoire d’Hermance, amène la Municipalité à s’investir en faveur de cette thématique, et à considérer et valoriser la parcelle 1943 dont elle est propriétaire.

Cette parcelle, en partie située dans la zone "non aedificandi" définie par le Plan de Site en vigueur, est actuellement utilisée comme parking gratuit par les habitants de la commune, les visiteurs du site historique et les pendulaires. D'autre part, l'entrée sud du village, mal définie, souffre d'un manque de qualité qui rend ainsi les abords du site peu attractifs et devrait faire l'objet d'un réaménagement.

C'est pour répondre à ces différents objectifs que nous intervenons en tant qu'organisateurs des Mandats d'Etude Parallèles dont le but est la définition d'une image directrice sur l'ensemble de la frange sud du village, en vue d'une révision du Plan de Site. Ainsi, notre rôle est d'assister le Maître d'Ouvrage afin de respecter les directives édictées par la SIA, rédiger les différents documents liés à la procédure et coordonner les membres du Collège d'experts et les différentes équipes de mandataires.

Genève Genf 4167
Pilotage de projet Commune d'Hermance 2013 2014
Vengeron - Accès au lac
GE Bellevue

Situé sur la rive droite du petit-lac genevois, le site du Vengeron a été construit avec les matériaux d'excavation de l'autoroute. Très convoité par la population genevoise, le parc est répertorié comme accès public au lac du canton de Genève.

Deux espaces peuvent être distingués sur le site. Le premier est une grande zone de délassement composée d'un parc équipé de jeux pour enfants et de barbecues, limité côté lac par une ceinture en enrochements protégeant le site. Le second espace, possédant une buvette, est dédié aux sports nautiques (planche à voile, canoë kayak, dériveurs, etc.).

L'accès au lac se faisait soit en traversant les enrochements, au risque de trébucher, soit par la rampe d'accès des sports nautiques, créant ainsi un conflit d'usage.

Dans la volonté exprimée par la Capitainerie cantonale d'améliorer les accès publics au lac du canton, le projet avait pour objectifs de privilégier l'intégration paysagère et le confort d'utilisation, tout en évitant les conflits d'usages générés par la multitude d'activités présentes sur le site.

Les enrochements en place ont ainsi été évacués afin de permettre la mise en place de gradins en pierre naturelle facilitant l'accès à l'eau. Le chemin qui borde le lac a également été repris suite aux travaux lacustres.

Genève Genf 4589
Aménagements lacustres Capitainerie cantonale 2012 2014
Grand Projet Cherpines
GE Plan-les-Ouates et Confignon

Pour répondre aux besoins de l'agglomération franco-valdo-genevoise (Grand Genève), des "Projets Stratégiques de Développement (PSD)" ou "Grands Projets (GP)" ont été identifiés. Les études et la caractérisation de ces GP se fondent sur l'objectif de développement durable et prennent en compte le contexte existant, afin de créer des projets urbains en accord avec leur environnement.

Le site, occupé principalement par des activités agricoles, constitue un territoire homogène et a été identifié comme propice à des extensions urbaines à moyen et à long termes. Le Grand Projet Cherpine a ainsi pour but la création de près de 3'000 logements (environ 330'000 m2 de SBP), 2'500 emplois (60'000 m2 de SBP) et d'une Zone de Développement Industriel et Artisanal (ZDIA).

Notre équipe intervient dans la précision des principes et des conditions de réalisation du PDQ n° 29'897 afin de coordonner les procédures à mener pour la suite du projet (PLQ, ZDIA, concours, etc.) : matérialisation des espaces publics, définition du programme des travaux collectifs et chiffrages correspondants, et recommandations architecturales, urbaines et environnementales pour chacune des pièces urbaines.

Genève Genf 4616
Concept de gestion des eaux Etat de Genève, Communes de Plan-les-Ouates et Confignon, FTI 2012 2014
Rénovation d'une habitation
GE Jussy

Le bâtiment concerné abritait un ancien garage et dépôt transformés en habitation. L’une des principales contraintes résidait dans le fait que le bâtiment se trouve dans une zone 4b protégée, qui empêche la modification de l’enveloppe extérieure de la bâtisse. Sa structure est de béton et moellons.

Le bureau edms SA participe alors à la réalisation d’un justificatif thermique dans le cadre de la rénovation de cette villa, ainsi que l’analyse de l’existant et l’optimisation de l’enveloppe thermique. L’intervention a alors consisté en la mise en œuvre d’une isolation intérieure en polyuréthane, d’un plancher chauffant alimenté par une pompe à chaleur air / eau, l’eau chaude sanitaire étant produite à 70 % par ce biais, et à 30 % par le solaire.

Genève Genf 4544
Concept énergétique Privé 2012 2012
SOVALP
GE Genève

Le projet consiste en la création de 119'000 m2 de surfaces brutes de plancher d’activités réparties sur 5 bâtiments de niveaux R+13 à R+15. Ce quartier, couplé à l’aménagement d’espaces publics de qualité autour de la gare CEVA de Lancy Pont-Rouge, constitue le point de départ d’une profonde mutation de ce périmètre.

L’ensemble du quartier d’activités doit être construit en plusieurs étapes, dont la première fait l’objet de notre mandat en entreprise totale. L’enjeu de cette première phase est de composer avec les bâtiments du site, maintenus en fonction durant les travaux, et d’assurer le lien avec la gare du CEVA en termes de planning et de structure.

Le projet a avant tout du tenir compte des enjeux importants liés à la construction de bâtiments de grande hauteur situés dans un site fortement urbanisé, et entouré d’infrastructures majeures (autoroute, route cantonale et voies ferroviaires). Enfin, il a fallu intégrer les difficultés à démolir puis reconstruire un bâtiment situé sur un terrain de mauvaise qualité, en plus de la présence d’une nappe phréatique.

Genève Genf 4492
Bâtiments administratifs, commerciaux et hôteliers CFF 2012 En cours
PPA Mangettes
VD Nyon

Les parcelles du plan de quartier Mangettes sont situées dans la partie haute de la ville de Nyon, entre la ligne de chemin de fer NSCM et le ruisseau Cossy. Le plan de quartier est coupé dans sa largeur par le chemin de Mangette.

Le plan de quartier concerne la création de logements, d’activités et de bâtiments d’utilité publique répartis sur plusieurs bâtiments. L’ensemble du projet prévoit d’allouer environ 34’710 m2 pour la partie logement, 4’322 m2 pour l’activité et 7'045 m2 pour l’utilité publique.

Le rôle du bureau edms SA est de préciser le concept énergétique et la gestion des eaux claires et usées pour ce quartier dont le programme est encore en cours de définition. L'accent a principalement été mis sur l'analyse des besoins énergétiques du futur quartier, l'analyse des potentiels énergétiques du quartier, et enfin la proposition de différents scenarii d'approvisionnement (géothermie basse profondeur et grande profondeur). La conclusion de cette étude vise à montrer que la stratégie d’approvisionnement devra être la plus évolutive possible avec d’autres moyens d’approvisionnement en gardant une vision à long terme dans le but de pouvoir tolérer les évolutions technologiques futures.

Vaud Waadt 4530
Concept énergétique territorial Ville de Nyon 2012 2012
Théâtre de Carouge
GE Carouge

La ville de Carouge dispose d’un théâtre qui, avec le temps, ne répondait plus aux besoins de la commune, il était en effet devenu trop petit, son organisation interne ne répondait plus aux besoins et une forte présence d’amiante avait été détectée.

Dans ce contexte, la Commune a décidé d’organiser un concours international à 2 degrés en 2011, concours remporté à l’unanimité des membres du jury par le projet « Swan », porté par les bureaux edms SA et Pont 12 architectes.

L’intervention a consisté en la démolition et la transformation du théâtre, ainsi que de la salle communale et de deux places adjacentes.

Lors de sa délibération, le jury a particulièrement mis en avant l’insertion du projet en parfaite adéquation avec le contexte urbain environnant, contribuant à renforcer l’identité d’une véritable esplanade devant l’entrée du théâtre. Le projet apportait de grandes qualités fonctionnelles et organisationnelles sur le plan scénographique. Enfin, le concept du projet a permis une approche structurelle sans difficulté majeure et des propositions cohérentes sur le plan du développement durable et énergétique.

Genève Genf 4543
Transformation / Rénovation Ville de Carouge 2012 En cours
Les Grands-Hutins
GE Céligny

Le projet fait suite à un concours lancé par la Commune de Céligny pour la réalisation de logements pluri-générationnels, de services et d’un parc public.

Ce nouvel ensemble est constitué de petites unités reprenant les caractéristiques du village : cours délimitées par des murs et des fontaines marquant les espaces publics. Chaque immeuble possède sa propre cour, reliées par un axe central autour duquel on retrouve les espaces publics du quartier.

Le projet s’intègre au site en privilégiant la végétation existante, une gestion de l’eau proche d’un système naturel et des matériaux respectueux de l’environnement.

Une attention particulière a été portée à la simplicité de mise en œuvre du système constructif. Les bâtiments sont composés de murs porteurs périphériques et de quelques murs de refends intérieurs. Le contreventement est assuré par les cages d’escaliers. Sur trois côtés, les murs de façades sont en brique monolithique isolante de type Thermocellit (matériau homogène et isolant). Les façades maçonnées et les murs d’enceinte des cours sont revêtus d’un crépi minéral. La quatrième face est entièrement vitrée et s’ouvre sur de grandes terrasses en loggia dont la structure bois est auto-portante et vient s’insérer dans la construction maçonnée qui la protège. Des volets coulissants en bois composent cette façade. Ils servent à la fois de protection contre l’ensoleillement direct et de filtre visuel. Sur le même principe, des volets s’inscrivent dans les embrasures des fenêtres des autres façades.

Genève Genf 4576
Bâtiments d'habitation collectifs Commune de Céligny 2012 2016
Espaces publics Lancy Pont-Rouge
GE Lancy

Le projet des Espaces Publics Lancy Pont-Rouge s'inscrit à la convergence de trois projets stratégiques d'urbanisme : la ligne ferroviaire CEVA, le nouveau quartier Praille Acacias Vernets, et la revalorisation du coteau de Lancy.

Le projet "Gotham", lauréat du Mandat d'Etude Parallèle lancé en concertation par l'Etat de Genève, les CFF et la Commune de Lancy, propose un parcours d'espaces publics diversifié sur tout le périmètre, ainsi que des ouvertures généreuses pour ce premier arrêt après la gare Genève Cornavin, et seule gare de surface de la liaison CEVA. La place de la gare se dessine alors comme un lieu central où se côtoient les habitants et les usagers de ce nouveau quartier, véritable interface entre les différents modes de transport (trains, mobilité douce, piétons, bus, etc.).

Dans ce cadre, le bureau edms apporte son appui technique et son expertise sur les propositions de l’architecte paysagiste, réalise le concept de gestion des eaux claires du projet, et élabore le chiffrage des travaux de génie civil (terrassement de la future place de la gare, déplacement des réseaux existants, dimensionnement des chaussées, modification des voies de circulation, etc.).

Genève Genf 4569
Aménagements urbains Etat de Genève 2012 En cours
Transformation de la Halle 7
GE Grand-Saconnex

Le projet « Convergences » s’inscrit dans une démarche de valorisation et de mutualisation des ressources humaines et moyens techniques requis pour les interventions des sapeurs-pompiers professionnels de la Ville de Genève et de Genève Aéroport.

L’objectif visé est de regrouper ces deux corps en réalisant une caserne de pompiers commune au sein de la Halle 7 existante en bordure de Genève Aéroport sur le site de Palexpo, en veillant à améliorer l’accessibilité du site pour les véhicules d’intervention. La transformation complète de la Halle 7 constitue l’un des nombreux programmes sur le secteur (redistribution de surfaces d’exposition par Palexpo, création de deux parkings par Genève Aéroport, etc.) et doit ainsi faire l’objet d’une cohérence et d’une coordination attentive entre les différents acteurs (Ville de Genève, Genève Aéroport et Palexpo).

Ainsi, le projet proposé doit tenir compte des installations existantes et de celles à venir au sein même de la Halle 7, et qui doivent être intégrées à un programme de qualité, répondant à des enjeux énergétiques et environnementaux de premier ordre.

Genève Genf 4617
Bâtiments industriels Ville de Genève, Genève aéroport 2012 2015
Aménagements extérieurs de l'écoquartier 'Les Vergers'
GE Meyrin

Dans le cadre de la création du nouvel éco-quartier résidentiel des "Vergers" situé sur la commune de Meyrin, le bureau edms a participé au Mandat d'Etudes Parallèles (MEP) pour les aménagements extérieurs, en collaboration avec l'Atelier Descombes & Rampini SA et le bureau LEA.

Ce projet prévoit d'accueillir 1'250 logements (115'000m2 de SBP), 24'000 m2 de surfaces d'activités, des équipements publics et des parkings souterrains.

Le MEP portait sur la réflexion relative à l'ensemble des espaces extérieurs, qu'ils soient publics, privés ou semi-publics. Ainsi, la planification globale devait permettre de garantir un standard de qualité (environnementale, sociale et économique) équivalent sur l'ensemble de l'opération. Il devait également proposer le développement du concept d'aménagement ainsi que d'exploitation de l'ensemble des espaces extérieurs du quartier (y compris les nouvelles dessertes).

Notre réflexion a alors porté sur une analyse fine du site, permettant au projet de donner une réelle identité au futur quartier. D'importantes économies de moyens dans la réflexion des solutions permettaient de diminuer les coûts de mise en oeuvre et d'exploitation. Enfin, une attention particulière a été portée à la stratégie végétale, à la lumière et aux mobiliers urbains proposés, à la gestion des eaux et des matériaux proposés.

Le collège d'experts qui a statué a ainsi salué la grande qualité du travail effectué, ainsi que l'aboutissement du projet.

Genève Genf 4547
Aménagements extérieurs Commune de Meyrin 2012 2012
Voiries autour du PLQ Gordon-Bennett
GE Vernier

Ce projet comprend le réaménagement des chemins en périphérie du PLQ Gordon-Bennett (chemin Isaac-Anken, chemin de la Muraille et chemin du Château-Bloch), soit une superficie d’environ 7'000 m². Il a permis, en outre, la réalisation de trottoirs, de bacs à arbres, ainsi que le remplacement des chaussées par un enrobé phonoabsorbant.

Le rapport du mandataire PGEE a démontré un sous-dimensionnement du collecteur EM DN 600 mm existant sous le chemin Isaac-Anken, entre le chemin du Château-Bloch et la parcelle de la piscine du Lignon, soit sur une longueur de 250 m. Les études effectuées sur ce réseau ont conduit le Maître d’Ouvrage à remplacer la canalisation existante par un collecteur en fibre de verre de diamètre 900 mm. Une mise en conformité des biens-fonds longeant le tracé du collecteur a également été réalisée lors des travaux.

Plusieurs précautions ont été mises en œuvre dans le cadre de ces travaux en faveur de la protection de l’environnement. Selon cet objectif, un plan de gestion des déchets de chantier a été établi. De plus, des enrobés et des bétons recyclés ont été utilisés. En vue du remblayage, les déblais d’excavation ont fait l’objet d’un tri et d’une valorisation. Ainsi, des matériaux recyclés ont également été sollicités durant cette étape.

Genève Genf 4493
Aménagements routiers Commune de Vernier 2012 2014
Remise à ciel ouvert du tronçon n° 3 du Chamboton
GE Jussy

Le Chamboton est un ruisseau prenant sa source dans les bois de Jussy et constitue l'un des principaux affluents de la Seymaz.

Le cours d'eau est bordé par un cordon boisé sur pratiquement l'ensemble de son tracé à ciel ouvert, et sa renaturation est inscrite comme projet prioritaire dans le Plan Directeur Communal de Jussy, entré en vigueur en 2011.

La volonté de la Commune, en accord avec le Contrat corridors Arve-Lac de 2012, est de conserver et valoriser les valeurs paysagères et écologiques du ruisseau, recréer un corridor biologique fonctionnel, mais aussi une dynamique générale sur l’ensemble du secteur.

Les bureaux Acade et Viridis environnement ont alors réalisé une étude de faisabilité sur sa renaturation en 9 tronçons distincts répondant à différentes problématiques. Notre bureau intervient ainsi dans la réalisation du projet et en tant que Direction de Travaux pour la remise à ciel ouvert du tronçon n° 3, sous tuyau sur une longueur de 160 ml.

Genève Genf 4624
Renaturation / Revitalisation Commune de Jussy 2012 2013
Réalisation de 18 villas
GE Lucens

Dans le cadre de la réalisation de 18 villas d’architecture contemporaine en béton et brique sur la commune de Lucens, le bureau edms SA participe à la réalisation d’un concept énergétique répondant aux exigences d’un bâtiment Haute Performance Energétique (HPE).

Afin d’optimiser l’utilisation du terrain en pente sur lequel sont érigées les villas, celles-ci ont été construites en terrasse, sur 2 niveaux, les villas installées sur le niveau supérieur bénéficiant ainsi d’un sous-sol.

L’étude était ciblée sur une isolation optimisée qui a mené à l’installation d’un chauffage au sol au gaz, l’eau chaude sanitaire étant produite à 70 % par ce biais, et à 30 % par le solaire.

Genève Genf 4460
Concept énergétique Privé 2011 2011
PDQ Cherpines Economie
GE Plan-les-Ouates, Confignon

Le projet des Cherpines s'inscrit dans un contexte de projet de loi de modification des limites de zones en cours de procédure au moment du lancement des études, ayant pour but une modification de l'affectation du périmètre concerné afin de le rendre constructible.

Concernant les Cherpines, les objectifs étaient notamment d'intégrer des équipements mixtes (logements, activités commerciales et administratives), création d'équipements publics de sports et de loisirs, ainsi qu'un ensemble de bâtiments à caractère industriel près de l'autoroute proche. D'une manière générale, le but principal étant de créer un nouveau quartier avec une mixité des affectations à l'échelle du secteur.

Le bureau edms SA a donc été mandaté par l’Etat de Genève et les communes de Confignon et Plan-les-Ouates pour mener une étude économique des espaces publics, avec définition de leur coût de surface, et des infrastructures liées. D’autre part, il s’agissait de proposer une répartition des coûts entre les différents mandants.

Enfin, et parce que le projet s’inscrit dans une démarche de développement globale à l’échelle du canton, le bureau a déterminé et chiffré les projets connexes induits par la création d’un tel quartier (raccordements à l’existant, dimensionnement des réseaux et de la station d’épuration, etc.).

Genève Genf 4478
Economie de la construction Etat de Genève, Communes de Plan-les-Ouates et de Confignon 2011 2011
Caserne des Pompiers - Bernex
GE Bernex

Les anciennes casernes de pompiers des communes de Bernex et Confignon ne correspondaient plus à l’usage actuel. Ces dernières ont donc lancé un concours afin de bâtir une caserne intercommunale.
La nouvelle caserne est une grande halle abritant l’ensemble des fonctions. Ce bâtiment est composé de bandes transversales, appelées des sheds, qui se décalent en s’adaptant à la géométrie du terrain. Ces décalages permettent un apport de lumière naturelle dans l’ensemble de la halle.


Les sheds, ainsi que le hangar, sont conçus en construction métallique à l’aide de poutres triangulées. La partie administrative est réalisée en béton armé sur 3 niveaux.


Trois bassins de rétention enterrés sont mis en œuvre sur le site.

 

Genève Genf 4479
Bâtiments d'utilité publique Communes de Bernex et de Confignon 2011 2014
Réaménagement de l'île Rousseau
GE Genève

Pour marquer le 300e anniversaire du philosophe, la Ville de Genève a rénové et repensé l'île Rousseau afin d’en faire un lieu plus accueillant pour les visiteurs tout en respectant l’histoire du lieu.
Le projet a été développé par le Service des Espaces Verts et Environnement de la Ville de Genève qui a ensuite lancé un appel d’offres public pour les phases suivantes.

Le projet a permis de rénover l'ensemble du site, y compris la statue de Rousseau, ainsi que son socle, dont l’orientation a été modifiée. Les surfaces, auparavant en enrobé et enherbées ont été remplacées par de la pesette. La peinture du garde corps périphérique a subi une réfection en collaboration avec le service du Patrimoine Architectural, et les clôtures du parc à oiseaux ont été démontées afin de désencombrer l’espace. Le projet a également mené à la réfection des réseaux souterrains et à l’intervention des SIG concernant l’éclairage périphérique du site.

Genève Genf 4463
Aménagements urbains Ville de Genève 2011 2011
Agrandissement de l'usine Sensient
VD Morges

L'entreprise Sensient est l'un des leaders mondiaux dans la conception et la fabrication des encres utilisées dans l'industrie du papier et du textile. Elle a procédé à l'agrandissement de son usine de Morges afin d'adapter sa production et répondre à des demandes toujours plus importantes.

Dans le cadre d’un partenariat de longue date avec IE Engineering Group, nous sommes ainsi intervenus en tant que mandataire spécialisé pour les travaux de génie civil et de structure, pour les phases d'avant-projet, d'appel d'offres et d'exécution.

La structure du bâtiment est divisée en 2 parties distinctes : le sous-sol et le rez sont en béton, et l'ensemble de la structure hors-sol en charpente métallique. La finition du rez-de-chaussée des halles de stockage et de production est composée d'une chape dure.

Concernant les aménagements extérieurs, une attention particulière a été portée à la gestion des eaux en cas de pollution des zones de dépotage, et un bassin de rétention des eaux pluviales a été créé.

Vaud Waadt 4494
Bâtiments industriels Sensient Imaging Technologies SA 2011 2013
Villa Zanon
GE Genthod

Dans le cadre de la construction d'une villa sur rez avec garage et sous-sol sur la commune de Genthod, nous sommes intervenus dans un premier temps en tant que conseillers pour la partie économie en avant-projet, ainsi que dans la définition du concept énergétique et du justificatif thermique. La villa est entièrement réalisée en béton apparent avec toit plat.

La difficulté du projet résidait dans la présence d'une nappe phréatique qui a nécessité la mise en oeuvre d'un cuvelage pour permettre la création du sous-sol.

Genève Genf 4371
Bâtiments d'habitation individuels Privé 2011 2012
Immeuble de logement rue Gevray 5
GE Genève

Le projet consiste en la démolition du bâtiment de garages existant au rez-de-chaussée, puis en la construction d’un immeuble structuré de la manière suivante : un niveau de sous-sol (dont l’emprise correspond à la surface de la parcelle) avec places de parking pour véhicules légers, locaux techniques et caves ; un niveau de rez-de-chaussée (dont l’emprise correspond également à la surface de la parcelle) affecté à des surfaces commerciales, un local vélos / poussettes et un local poubelles ; cinq niveaux sur rez-de-chaussée de logements avec balcons.

Pour la création du sous-sol, des travaux spéciaux (parois moulées et micropieux) ont été nécessaires pour la reprise des charges des immeubles voisins et le terrassement dans une nappe au sein d’un terrain meuble. Le bâtiment a été réalisé en béton armé coulé sur place, sauf pour les piliers et les volées d’escaliers qui ont été préfabriqués. Les balcons, quant à eux, ont été conçus avec une structure mixte acier / métal.

Genève Genf 4454
Bâtiments d'habitation collectifs CPEG - Caisse de Prévoyance 2011 2014
Pavillon de Vessy
GE Veyrier

Le site industriel de Vessy accueille une usine hydraulique depuis les années 1860 et a longtemps été l'une des principales sources d’alimentation en eau de la ville de Genève. Dans les années 1990, la cessation progressive d'activité de l’usine pose question sur l’avenir du site de Vessy. En 1995, le site devient friche industrielle. En 2002, SIG installe une microcentrale électrique puis, reconnaissant l’intérêt patrimonial et paysager du lieu, lance des études pour la reconversion du site.

Les édifices, le parc des machines de l’ancienne station de pompage, ainsi que l’intégration de la microcentrale, amènent SIG à envisager une valorisation du site et de ses bâtiments. Ce constat, ainsi que les importants efforts de communication de SIG concernant les problèmes liés à l’énergie, imposent naturellement la création d’un musée et d’un lieu de documentation et de formation sur ces questions.

Le site, composé de plusieurs maisons, conduit le visiteur à aborder les problématiques passées, présentes et futures de la production d’énergie.
Nous intervenons ainsi en tant qu'ingénieur civil pour la construction d’un bâtiment d’exposition composé d’un rez-de-chaussée en béton armé avec un mur de façade constitué de briques de terre compressée, et d’un niveau supérieur en charpente bois.

Genève Genf 4459
Bâtiments d'utilité publique Services Industriels de Genève 2011 2014
Aménagement du front de lac de la Savonnière
GE Collonge-Bellerive

Dans le cadre de la réorganisation du Parc de la Savonnière, la Commune de Collonge-Bellerive a mandaté le bureau edms SA afin de réaliser les travaux lacustres pour améliorer les accès au lac.
En effet, la plage de la Savonnière est très prisée des genevois, notamment en raison de la rareté de ce type d'accès publics aménagés autour du lac.

Le parc est composé de deux plages en graviers : la plage avale, à l'ombre des arbres existants, n'était pas propice aux bains de soleil. En amont, une avancée sur le lac était utilisée comme solarium, malgré l'absence d'aménagements destinés à rendre son utilisation confortable.

L'intervention a donc consisté à rendre l'espace d'accueil aval plus ensoleillé en étendant la plage de gravier d'une dizaine de mètres en direction du large. La pointe existante a été reprise et étendue, puis cernée d'enrochements appareillés prenant place dans le prolongement de l'existant. Aujourd'hui, le site offre une qualité très appréciée des utilisateurs.

Genève Genf 4422
Aménagements lacustres Commune de Collonge-Bellerive 2010 2012
MEP - Grands-Esserts
GE Veyrier

Le site des Grands-Esserts est inscrit dans le Plan directeur cantonal en vigueur pour une extension urbaine sur la zone agricole à moyen et long terme. Une procédure de modification des limites de zones prévoit son déclassement en 3ème zone de développement.

Le mandat d’étude parallèle a visé à réaliser une image directrice de l’aménagement des parcelles appartenant à l’Etat de Genève pour un programme d’environ 132'000 m² de SBP. Le bureau edms SA a alors participé à la réflexion et au projet portés par les architectes afin de définir les principes environnementaux et de développement durable (énergie, gestion des eaux et des déchets) du futur quartier situé entre ville et campagne, avec des vues paysagères dégagées et à proximité d’une zone de villas.

Genève Genf 4418
Développement durable Etat de Genève 2010 2011
Guisanplatz
BE Berne

Ce projet, situé à Berne sur la Guisanplatz, prévoit la réalisation d'un centre administratif sécurisé destiné à accueillir différents départements de la Confédération Suisse. Pour cela, la démolition, la réhabilitation et la transformation des bâtiments existants sont nécessaires. La construction de deux nouveaux bâtiments est également prévue, ainsi que de deux niveaux de sous-sol sur la quasi-totalité du périmètre du projet.

La présence d'une nappe, ainsi que l'existence de certains sous-sols et bâtiments, va nécessiter la réalisation de nombreux travaux spéciaux, ainsi qu'une enceinte de fouilles en palplanches.

Une partie des eaux météoriques non polluées sera ré-infiltrée grâce à une tranchée d'infiltration. Le projet, labellisé MINERGIE-P-ECO, devra respecter de nombreux critères énergétiques et écologiques, ainsi que la planification de nombreuses composantes, dont l'utilisation de béton recyclé local, en amont du projet.

Ce projet sera réalisé en deux étapes, constituant quelques 100'000 m2 de surface brute de plancher. Le projet de l'étape 1 se déroulera de 2012 à 2013, et sa réalisation de 2014 à 2017, tout en conservant les bâtiments en fonction. La phase de projet de l'étape 2 commencera dès 2014, et son exécution dès 2017.

Berne Bern 4376
Bâtiments administratifs, commerciaux et hôteliers Office Fédéral des Constructions et de la Logistique 2010 En cours
Rue de l'Amandolier 19
GE Genève

L’Atelier d’architecture Ugo Brunoni a mandaté le bureau edms SA afin d’établir un justificatif thermique global pour la construction d’un bâtiment de 6 niveaux, situé sur l’Avenue de l’Amandolier aux Eaux-Vives et avec objectif que celui-ci réponde aux exigences Minergie.

Le bâtiment accueille un commerce sur le premier et deuxième sous-sol, alors que des logements sont installés au niveau du rez supérieur, ainsi qu’aux étages.

Pour des questions de droit de superficie, et pour répondre aux contraintes liées au contexte urbain de la parcelle sur laquelle le bâtiment a été construit, ce dernier a été érigé sur deux phases. La deuxième phase étant réservée à la construction de la partie logements.

Pour mener ce projet à bien, edms SA a mené une étude énergétique incluant la rationalisation des consommations énergétiques, le choix des matériaux, le concept énergétique et une étude structurelle sommaire.

Genève Genf 4390
Concept énergétique C2I 2010 2010
Revitalisation de roselières à Chens-sur-Léman
France Chens-sur-Léman

La bande littorale et la beine lacustre situées entre la pointe de Tougues (Haute-Savoie) et l'embouchure de l'Hermance (frontière franco-suisse) sont d'un grand intérêt sur le plan de la conservation de la nature. Ce tronçon peu urbanisé sur sa moitié Nord comporte en effet les dernières roselières lacustres de la rive française du Léman.

Dans le cadre d'une mesure compensatoire liée au projet de Parc Plage des Eaux-Vives, l'Etat de Genève a alors proposé à la Commune de Chens-sur-Léman de financer un projet de revitalisation des milieux littoraux sur les rives communales. La Commune a accueilli très positivement cette proposition.

L'objectif général du projet est de protéger et de renforcer les milieux littoraux, et notamment de privilégier les écosystèmes rares pour le Lac Léman. Le projet doit permettre de créer des conditions propices à l'extension des roselières et au développement de grèves littorales, tout en préservant les herbiers de macrophytes et les fonds composés de galets.

France Frankreich 4381
Renaturation / Revitalisation SYMASOL 2010 2014
Maison multifamiliale de 6 logements
GE Chêne-Bougeries

Le projet porte sur la réalisation de 6 logements organisés en trois maisons contigües de gabarit R+1 avec sous-sols, ainsi que trois studios attenants à celles-ci. Les bâtiments sont érigés en bois et béton avec une partie de charpente métallique. Dans un souci de gain de temps, l'architecte a souhaité utiliser des caissons Lignatur®, plus rapides à mettre en oeuvre que des planchers classiques.

Nous sommes intervenus pour les travaux de génie civil relatifs au terrassement, canalisations, structures et certains aménagements extérieurs (abri à vélos, etc.).

L'accent ayant également été mis sur les notions d'écologie et d'économie, notre bureau a alors étudié le bilan énergétique de la construction, proposé son aide pour une approche "low-tech" et défini une politique d'entretien des bâtiments à long terme. Enfin, une analyse du cycle de vie liée à l'approvisionnement énergétique du projet a été menée.

Genève Genf 4345
Bâtiments d'habitation individuels Privé 2009 2012
Plage et port des Eaux-Vives
GE Genève
Le projet de Port Plage des Eaux-Vives (PPEV) prévoit la création d’une plage publique de plus de 400 mètres de long sur laquelle seront aménagés des vestiaires et des sanitaires, ainsi que la construction d’un nouveau port public destiné à accueillir une partie des infrastructures portuaires actuellement situées le long du quai des Eaux-Vives, en aval de la jetée du Jet d’eau.
Ces équipements   permettront de rationnaliser l’accès au lac. La cohérence des réalisations, tant d’un point de vue technique que paysager ou environnemental, constitue l’un des enjeux fondamentaux pour le développement des études.
La plage, principalement constituée d’un mélange de gravier et de sable, est accompagnée d’un espace en pelouse d’usage libre, agrémenté de zones piétonnes. Entre cette plage et le quai actuel, le Jardin d’eau est créé pour limiter les remblais et répondre aux besoins de protection du lac. Deux passerelles structurent le site et en facilitent les accès.
La passerelle du Môle, sur laquelle s’appuie la grève, délimite le nouveau port et accueille une buvette à son extrémité. Celle du Jardin d’eau permet aux piétons d’atteindre la promenade le long de la plage depuis le quai. La structure de ces deux éléments, construits sur pieux, se veut la plus légère possible pour assurer le renouvellement de l’eau et la circulation de la faune.
Le projet est réalisé en coordination avec l’extension du port de la SNG, sur laquelle notre bureau intervient également. La plage et le nouveau port bénéficient ainsi du système de protection composé de la digue nord et des trois digues ouest. Ces dernières, constituées de rideaux de palplanches remplies de matériaux graveleux, sont couronnées d’enrochements pour briser les vagues et de gravier pour accueillir la faune lacustre.
 
Genève Genf 4276
Aménagements lacustres Etat de Genève 2009 En cours
Surélévation rue Daubin
GE Genève

Dans le cadre de la valorisation des bâtiments existants par la création de surélévation, nous sommes intervenus au coté de l’architecte pour l’adjonction d’un étage et d’un attique de logements collectifs sur un immeuble des années 70 de R+7.

Le parti pris pour ce projet était de concilier la structure et les façades avec les performances énergétiques. Ainsi, dans la mesure où la surélévation s’installe sur une construction existante, et que le parti architectural était de créer un contraste entre le bâtiment existant et le projet, l’utilisation du bois a été privilégiée. En effet, on le retrouve dans la structure pour des questions de poids, et dans les façades en opposition au béton des façades existantes. Le bois a participé à la démarche d'optimistation dans le cadre d'un concept énergétique.

En plus des performances statiques, le bois a permis une rapidité d’exécution des travaux, point important dans le contexte urbain du projet.

Genève Genf 4331
Surélévation Privé 2009 2012
Réhabilitation du secteur Montfalcon
GE Carouge

Dans le cadre de la requalification des espaces publics de la commune de Carouge, plusieurs secteurs font l'objet de réaménagements. Celui concernant le secteur Montfalcon propose de redonner un large espace aux piétons, ainsi que de réaliser des mesures de modération de trafic. Ainsi les rues Louis-de-Montfalcon, du Centenaire, Jacques Grosselin et l'avenue de la Praille entre les rues Grosselin et Montfalcon sont destinées à devenir des zones 30 km / heures.

Le réaménagement complet de ces voiries permet la réalisation de la mise en séparatif du réseau de canalisations, ainsi, le projet prévoit de conserver le réseau unitaire actuel pour le futur réseau d'eaux claires, et de mettre en place, en parallèle, la future canalisation d'eaux usées. L'enjeu du projet d'assainissement réside dans la difficulté de raccordements de grandes surfaces de bassins versants urbanisés et agricoles dans un réseau présentant une très faible pente. Ceci est d'autant plus vrai que la canalisation existante, de grande section, limite le raccordement des biens-fonds de part et d'autres de la chaussée.

Le phasage des travaux fait l'objet d'une réflexion poussée. Il tient compte de l'exploitation des commerces, des accès riverains et transits au sein de la zone. L'objectif premier de ce phasage est de limiter l'impact des travaux sur les riverains et les usagers des voiries, et de conserver un maximum de vie dans le quartier.

Genève Genf 4223
Aménagements routiers Ville de Carouge 2009 2014
CICR Visitors Center
GE Genève

Ce projet répond, d’une part, aux exigences liées au développement du siège genevois du CICR et, d’autre part, à la transformation du musée du CICR menée à partir de l’été 2011. Il comporte deux bâtiments distincts.

Le premier, semi-enterré, est situé en contrebas par rapport au bâtiment emblématique d’origine du site. Ce bâtiment, sur 3 niveaux, comporte un niveau inférieur totalement enterré destiné aux expositions du musée. Les 2 autres niveaux, semi-enterrés, accueillent des salles de conférences et l’administration. Sa structure est entièrement réalisée en béton.

Le second bâtiment comporte un restaurant d’entreprise de 300 places intégré dans la verdure et offrant une vue dégagée sur tous les côtés, et en particulier en direction du lac. Il accueille également, au niveau de l’esplanade du site, un niveau recouvert d’une dalle en béton armé entièrement végétalisé. Une partie du restaurant repose directement sur la dalle existante du musée qui a ainsi du être renforcée. L’un des éléments majeurs du projet est la création de la dalle sur rez, d’environ 900 m2, réalisée en béton clair apparent, et contenant plus de 11'000 incorporés phoniques.

Genève Genf 4203
Bâtiments administratifs, commerciaux et hôteliers Comité International de la Croix-Rouge (CICR) 2009 2013
La Combaz
VD Gland

A l'ouest de la commune de Gland, le secteur de La Combaz est appelé à former un nouveau quartier mixte, convivial et durable.

Le Plan Partiel d'Affectation (PPA) « La Combaz » offre l'opportunité de créer des logements (dont 20 % de logements à loyer abordable), des places de travail et des services de proximité en plein cœur de la ville. Le périmètre du projet s'étend sur une superficie de plus de 48'000 m2 et prévoit près de 60 % de logements et 40 % de surfaces d'activités. Sa localisation proche de la gare confère au quartier une situation privilégiée.

La réalisation du projet se fera de manière progressive avec différentes étapes de construction et l'horizon final du projet est fixé à 2030.

Dans le cadre du PPA pour la réaffectation de ce secteur, le bureau edms a établi un Rapport d'Impact sur l'Environnement définissant les mesures pour un projet d'urbanisation intégré et durable. Afin de rendre un RIE le plus complet possible, le bureau s'est entouré de sous-traitants pour les questions des études hydrogéologiques et d'acoustique.

Vaud Waadt 4349
Etudes d'impact S.I. En La Foule 2008 2016
Stratégie de développement communal
VD Oron

Cette étude prend place dans la troisième phase de la stratégie de développement communal et de valorisation du site de Palézieux Gare.

Les objectifs propres au mandat attribué à edms SA sont de définir un concept global et cohérent de développement durable de quartiers à haute valeur environnementale, lié à un processus de large participation (maîtres d’ouvrage, services cantonaux, habitants actuels, futurs habitants, associations, etc.), d’évaluation systémique, et de suivi à long terme (de la planification à la déconstruction). Il s’agit donc de trouver un équilibre entre les 3 piliers (environnemental, social et économique) du développement durable, de mettre en place une vision interdisciplinaire et partagée, et de la faire évoluer.

Dans ce cadre, edms SA a rédigé un rapport d'enquête préliminaire de l'étude d'impact sur l'environnement accompagnant le PPA (énergie, rayonnement, eaux, sols, sites contaminés, accidents majeurs, déchets, etc.).

Vaud Waadt 4215
Etudes d'impact Commune d'Oron 2008 2015
Halle logistique du CICR
GE Satigny

Ce bâtiment est conçu de manière à pouvoir répondre à l'urgence d'intervention du CICR à l'échelle nationale et internationale, et est par conséquent localisé sur un site à proximité de l'aéroport international de Genève. Le bureau edms SA a participé au pilotage en préalable du concours (pilotage économique, recherche du site de la construction, définition du programme et du budget). Lors de la phase de concours, le bureau est intervenu en tant qu'expert en économie, structure et environnement dans le Mandat d'Etude Parallèle lancé sur invitation.

Ainsi, la construction concentre sur un même site des locaux administratifs, une halle de stockage des médicaments, un espace de stockage et de traitement des archives. Les 2 étages d'administration sont conçus avec un accès à 2 patios végétalisés, à proximité directe de la zone de stockage qui s'ouvre quant à elle sur une hauteur utile de 12 m.

Structurellement, le bâtiment est conçu en alliant béton et charpente métallique, reposant sur un champ de pieux agissant également comme sondes géothermiques. La halle de stockage, offrant une hauteur utile de 12 m, est quasiment entièrement conçue en métal. L'ensemble de la structure intègre également des dalles en béton précontraintes.

La façade est conçue à l'image des tentes du CICR, par un système de structure métallique complexe maintenant une toile de protection et associée à un système de façade métallique standard.

Genève Genf 4017
Bâtiments industriels CICR 2008 2011
Villa - Chemin du Chasselas
GE Corsier

Dans le cadre des paysages agricoles de la commune de Corsier, la topograhie du lieu a permis la réalisation d’une villa sur 3 niveaux, dont 1 niveau semi-enterré bénéficiant d’un patio. Les 2 autres niveaux profitent de la pente et les espaces se caractérisent par des pièces traversantes.

Du point de vue de l’ingénieur, la grande portée est gérée par les piliers intérieurs et l'esthétique du béton apparent a bénéficié d'une attention particulière sur l’ensemble du bâtiment, ainsi que les arrêts du bétonnage, entièrement dissimulés afin de répondre à la volonté de l’architecte dans le rendu final du béton extérieur. Enfin, le toit du garage a été réalisé en béton apparent sans étanchéité, ce qui a induit une importante gestion liée aux ponts thermiques.

Genève Genf 4188
Bâtiments d'habitation individuels Privé 2008 2010
MICA - Développement durable
GE Thônex

Le projet d’urbanisation des Communaux d’Ambilly (PLQ) répond aux critères du développement durable, et notamment aux exigences de qualité, densité et préservation de l’environnement et du paysage.

Afin de rendre visibles les principes suivis et les mesures proposées par le projet, et d’orienter les futures études, une charte de développement durable a été rédigée. Ce document rappelle le contexte existant, les objectifs suivis par le PLQ et les actions proposées pour chaque pilier (environnement, société, économie).

Cette charte est le résultat d’un processus itératif, de coordination et de consultation.

Genève Genf 4417
Développement durable Batima ( Suisse) SA, C2I, Commune de Thônex, Etat de Genève 2007 2009
MICA - Gestion de l'eau
GE Thônex

Dans le cadre du PLQ, un schéma directeur de gestion des eaux a été réalisé sur l’ensemble du périmètre des Communaux d’Ambilly à l’horizon 25 ans.
Ce document, basé sur les acquis du PDQ, propose un concept de gestion des eaux pluviales et usées adapté aux contraintes et aux potentiels du site, ainsi que de sa future urbanisation. Les aménagements et infrastructures proposés sont issus d’une démarche participative et consultative, tout en répondant aux critères du développement durable (rôle environnemental, intégration paysagère, sécurité, faisabilité économique).

Genève Genf 4218
Concept de gestion des eaux Batima (Suisse) SA, C2I 2007 2009
Rue du Rhône 42
GE Genève

Le bâtiment, situé rue du Rhône à Genève, est entouré par des immeubles avec sous-sol sur trois de ses côtés. Le dernier d'entre eux donne directement sur la rue du Rhône. Le projet consiste en une transformation importante d'un immeuble administratif et commercial, composé de 9 niveaux hors-sol et de 4 niveaux de sous-sol.

Les enjeux sont multiples, en effet, au fil des années, ce bâtiment datant des années 70 a déjà subi de petites transformations, ainsi que de légères modifications de la structure porteuse. A l'issu de la transformation, les planchers du bâtiment sont composés de dalles en béton armé et en dalle mixte. Des murs en béton armé, ainsi que des piliers en béton armé, ou en métal, reprennent les charges verticales. Au niveau du rez, deux grandes poutres précontraintes reprennent les charges verticales des étages, permettant ainsi la présence d'un grand espace sans porteurs au niveau des sous-sols et accueillant un cinéma. Enfin, l'enceinte des sous-sols est délimitée par des parois moulées sur lesquelles sont ancrés des dalles et un radier général au niveau du 4ème sous-sol.

Genève Genf 4135
Transformation / Rénovation Privé 2007 2012
Coinsins
VD Coinsins

Le village de Coinsins bénéficie d'une situation idéale hors du périmètre dense de l'agglomération genevoise. De plus, sa position géographique à proximité des réseaux de transport lui confère une situation idéale pour le développement de logements.

Ainsi, edms SA étudie, au travers de développement du PPA "En Palaz", la faisabilité technique et économique d'un nouveau quartier de 50 logements répartis sur 4 bâtiments.

La situation des parcelles, au centre du village, à proximité des services et équipements collectifs, fait de ce lieu un site au potentiel de développement indéniable, et le rôle du bureau edms SA consiste donc à mettre tous les moyens en œuvre pour faire aboutir le PPA dans un cadre légal en cours de changement.

Vaud Waadt 4000
Pilotage de projet Propriétaire privé 2007 En cours
Vélostation - Montbrillant
GE Genève

Ce projet consiste en la réalisation d'un couvert fermé en charpente métallique pour le parcage sécurisé de vélos à proximité de la gare de Genève-Cornavin.

Cet ouvrage, qui comprend 338 places couvertes et sécurisées, ainsi que des casiers, est la première vélostation installée à Genève. Son emplacement stratégique a conduit à ce que l'architecture de cet ouvrage soit particulièrement soignée.

A l'origine, ce projet initié en 2007 était prévu en sous-sol, mais des difficultés relatives au PLQ ont mené à un projet hors-sol et provisoire. L'ouvrage est géré par la Fondation des Parkings. Le bureau edms SA est intervenu notamment en tant que Directeur des Travaux avec un rôle particulièrement important dans la gestion des coûts liés au projet.

La vélostation bénéficie d'un système de surveillance et de déclenchement automatique des éclairages visant à sécuriser le site. Il est composé d'une structure métallique composé de façade de grillage en inox, et sa façade principale est composée de tôle ondulée. La toiture est quant à elle composée de panneaux ondulés en acier galvanisé, ainsi que de plaques ondulées en plexiglass translucide.

Genève Genf 4091
Bâtiments d'utilité publique Ville de Genève 2007 2011
MICA Communaux d'Ambilly
GE Thônex

Le projet des Communaux d’Ambilly a pour objectif de créer un quartier test, avec un programme de 134'000 m2 SBP de logements et de 23'700 m2 SBP d'activités aux abords de l’agglomération genevoise, sur une surface de 38 hectares. Depuis 2007, les promoteurs se sont entourés d'un groupe de mandataires afin de poursuivre la démarche de PDQ jusqu'au PLQ.

Ce projet passe par la création d'espaces publics de qualité, notamment l'aménagement d'un mail central destiné à desservir les 8 pièces urbaines du projet. Nous intervenons au sein du groupe de mandataires pour la définition des aménagements de surface, de mobilité douce, de récolte des eaux pluviales et usées, et de pré-verdissement.

En parallèle, des réflexions liées au programme de stationnement sont menées selon des considérations statiques et économiques. En effet, les parkings, à l'origine sous le mail central, ont été repensés de manière à être intégrés dans chaque pièce urbaine A2 et B. Le parking de la pièce A se situe à l'intérieur de l'îlot formé et ceinturé par les 4 immeubles de cette dernière. Ce positionnement permet d'en simplifier la structure porteuse, étant donné qu'elle est indépendante.

Ces deux mandats font l’objet de nombreuses réflexions et séances de coordination avec l’ensemble des mandataires impliqués dans le projet.

Genève Genf 4715
Pilotage de projet Batima ( Suisse) SA, C2I 2007 En cours
Agrandissement du port de la Nautique
GE Genève
L’agrandissement du port de la Société Nautique de Genève répond directement aux besoins en places d’amarrage et infrastructures des navigateurs du lac Léman.
Ce projet est le résultat de la prise en considération d’une multitude de critères. Les préoccupations environnementales et paysagères, ainsi que les contraintes liées aux conditions lacustres ont été systématiquement confrontées aux problèmes d’usage du site afin d’aboutir à une image d’ensemble cohérente.
L’intégration du nouveau port en prolongation de l’ancien a ainsi été pensée pour ne former qu’une seule et même entité, au centre de laquelle la plateforme port permettra de rationnaliser les nouvelles installations (pompe à essence, zone de carénages, rampe de mise à l’eau, etc.) et accueillera le Bâtiment des Sports.
La digue nord, constituée de blocs déversés dans le lac et recouverts d’enrochements, permettra de protéger le port des vagues de Bise. Le long de celle-ci, côté Genève-Plage, une grève sera créée. Une partie viendra en compensation écologique du projet, l’autre sera destinée à la baignade. Constituée d’un remblai de matériaux morainiques confinés par un sabot de contention, elle permettra en outre de créer une zone de déferlement et de protéger ainsi les futures installations du port des vagues et embruns.
Les deux digues ouest protègeront le port du vent, et seront constituées de rideaux de palplanches remplies de matériaux graveleux. Le couronnement de ces ouvrages sera fait d’enrochements pour briser les vagues, et de gravier pour accueillir la faune lacustre.
L’ensemble de ce système va non seulement permettre de protéger le port étendu, mais aussi la plage et le port public, projet de l’Etat de Genève réalisé en coordination avec la SNG et sur lequel le bureau edms SA intervient également.
Genève Genf 4038
Aménagements lacustres Société Nautique de Genève 2006 En cours
CEVA - Gare de Champel
GE Genève

Le groupe GECA est en charge du secteur Champel-Hôpital - Eaux-Vives du CEVA. edms SA est mandaté comme ingénieur civil pour la station de Champel, située à 25 mètres sous terre et s’étendant sur 220 mètres de long.

Située dans un quartier fortement urbanisé, les études sont menées de manière à prévenir les éventuels risques de tassement des bâtiments aux alentours. Ainsi, compte tenu de la profondeur de l’intervention, et afin de diminuer au maximum les nuisances des riverains et l'occupation du domaine public, la technique du travail "en taupe" a été utilisée. La dalle de couverture sera ainsi réalisée sur des parois moulées, préalablement à tout travail d'excavation de la station. Durant les six premiers mois du chantier, un travail conséquent de déviation des réseaux et de la circulation sera mené.

Compte tenu des délais, du planning général de réalisation du CEVA et de la sectorisation des interventions, le planning de la station est suivi de manière extrêmement rigoureuse. Ainsi, bien que le projet ait fait l’objet de plusieurs recours notamment concernant l’emprise de la station et les sorties de secours, notre bureau a étudié plusieurs variantes modifiant la station, et ceci en tenant compte des délais de réalisation locaux, mais également à l’échelle du tracé global.

Notre participation à ce projet est donc concentrée sur l'ingénierie civile pure mais également sur la faisabilité technique, économique, ainsi que sur les enjeux de planification. La station de Champel-Hôpital du réseau CEVA, sera constituée d'un sous-sol d'une hauteur moyenne de 20 m pour une emprise de 5'300 m2. Il est associé à un édicule en verre d'une hauteur de 7 m et d'une surface totale de 740 m2.

Genève Genf 3806
Ouvrages d'art CFF, Etat de Genève 2005 2016
Aménagement de la place de la Sallaz
VD Lausanne

La complexité du projet d’aménagement de la place de la Sallaz réside dans la requalification de l’avenue de la Sallaz, importante artère de la ville, en place publique piétonne et tout en y créant une interface entre le nouveau métro M2 et le réseau des transports publics de surface de la ville.

La problématique la plus importante consiste en l’arrivée d’un rebroussement de plusieurs lignes de bus sur cette place. En effet, les sollicitations des chaussées par les bus sont considérables, et le concept architectural s’articule autour de bandes de béton (revêtement dur) / enrobé (revêtement souple). Une étude pertinente de structures routières a du être effectuée en fonction des zones et du type de sollicitation.

Le phasage des travaux a fait l’objet d’une réflexion poussée : il doit non seulement tenir compte de l’exploitation des commerces, de la mise en œuvre des matériaux (homogénéité des couches de fondation), de la transformation des réseaux souterrains, mais aussi de garantir l’exploitation des lignes de bus, obligatoire avec l’arrivé du M2 à la Sallaz.

Vaud Waadt 3930
Aménagements urbains Ville de Lausanne 2005 2017
Renaturation de la Seymaz
GE Choulex - Meinier

Le projet de renaturation de la Seymaz réunit l'établissement d'un concept territorial, le pilotage du projet et le pilotage d'un groupe d'accompagnement (1ère étape).

Il s'inscrit dans un programme cantonal dont l'objectif est d'améliorer la qualité écologique et paysagère des cours d'eau et de réduire les risques naturels en améliorant la gestion des crues.

L'intervention sur les 3 étapes successives de l'aménagement constitue, dans son ensemble, une transition progressive entre la partie marais et la partie urbaine de la rivière de la Seymaz. Elle crée, au travers de ses aménagements et en termes de mobilité douce, la plus longue distance horizontale cyclable du canton.

La prise en compte du contexte et de la sensibilité du site, les composantes écologiques, paysagères et construites, ont conduit à un principe de légèreté dans la mise en œuvre. La réutilisation sur le site de l'ensemble des déchets-déblais est directement inspirée des principes de l'écologie industrielle. Ceci permet en plus de diminuer les coûts des travaux et le nombre de transport, ainsi que de réduire l'empreinte environnementale du projet.

Genève Genf 4370
Renaturation / Revitalisation Etat de Genève 2005 2012
Aménagement de la place de Longemalle
GE Genève

La place Longemalle s'inscrit dans la continuité de la place du Molard, reliant directement les rues basses à la rade. Le projet d'architecte libère l'espace sur la place en proposant l'unification de la surface. Liée à la présence de l'eau par son histoire, la matérialité du sol rappelle au mouvement des clapotis grâce à une alternance de textures claires et foncées propres à la ville de Genève.

L'alternance de pavés et de béton est limitée par des éléments structurants tels que les fentes d'écoulement des eaux de surface, ainsi que des éléments de lumière renforçant la limite et le contraste entre les matériaux. Les cadres ainsi formés, nécessaires à la réalisation technique et à la durabilité du projet, permettent de répondre aux besoins propres à chaque revêtement de surface en matière d'infrastructure, tout en s'intégrant parfaitement au concept architectural.

Les éléments architecturaux donnant son caractère à la place deviennent ainsi des éléments nécessaires à l'exécution technique d'un projet durable.

Genève Genf 3886
Aménagements urbains Ville de Genève 2003 2013
6ème Tour de Carouge
GE Carouge

Comme la plupart des constructions érigées entre les années 50-80, la 6ème tour de Carouge, dernière tour mise en œuvre dans le périmètre du quartier, a du subir un important traitement de façade. Les bétons mis en œuvre à cette époque ne bénéficient que de très peu d’enrobage des armatures sur les faces extérieures. De plus, et dans le cas précis de cette tour ces bétons n’étaient pas protégés par un crépis, et ont donc subit de gros dommages.

En effet, un travail minutieux d’observation de la carbonatation et de traitement de celle-ci, par la mise en œuvre d’un inhibiteur de corrosion, a été réalisé sur la tour de 18 étages, soit sur 80 m de hauteur. La mise en place de l’échafaudage pour ces travaux a également permis de procéder à l’évacuation, au traitement et remplacement des joints entre les éléments préfabriqués composants la façade, qui contenaient de la dioxine en quantité trop importante. L’ensemble de ces travaux cumulés a ainsi pu être réalisé sur une durée de 6 mois de manière à minimiser les nuisances pour les habitants de l’immeuble.

Genève Genf 0276
Rénovation de façades Fondation HLM de la Ville de Carouge 2003 2005
Cycle d'orientation de la Seymaz
GE Chêne-Bourg

Ce bâtiment scolaire destiné à l'usage de 650 élèves est le plus grand bâtiment en bois construit en Suisse à ce jour.

Le projet est conçu sous forme d'un seul volume : un étage sur rez-de-chaussée avec 7 patios à ciel ouvert partiellement en liaison avec l'extérieur et inscrits dans un carré de 112 x 112 m.
La conception architecturale a conduit à la mise en oeuvre d'un bâtiment d'un seul tenant, structure unique de type territorial de bas gabarit, intégrant des patios intérieurs, et entièrement composée de bois. Il est omniprésent, tant dans la structure, élaborée en bois suisse (6'500m3) et ponctuellement agrémentée de profils métalliques pour grandes portées, que dans les finitions intérieures, des parois aux parquets. Seul le radier, les sous-sols et trois noyaux pour les installations sanitaires sont en béton.

Le bois a également été choisi pour sa rapidité de mise en oeuvre (réalisation en 24 mois). De plus, le faible poids de ce matériau et la bonne répartition des charges ont permis de simplifier grandement les fondations en faisant reposer le bâtiment sur un dallage de faible épaisseur. La structure basée sur un module de 1.30 m est composée d'un système poteaux-poutres de largeur réduite.

Dans un souci de durabilité de l'ouvrage, l'aspect des faces extérieures est protégé par une enveloppe de verre et d'acier. Cette "peau", indépendante de l'ensemble de l'ouvrage, existe pour elle-même.

Genève Genf 3857
Bâtiments d'utilité publique Etat de Genève 2003 2007
HUG - Bâtiment des lits
GE Genève

Le bureau edms SA a été mandaté par les HUG afin de proposer des solutions pour le traitement de la carbonatation touchant les pignons et le bandeau du dernier étage du bâtiment concerné.

En plus de l'enjeu lié à l'altération des façades, un enjeu patrimonial est apparu. En effet, ce bâtiment significatif du XXème siècle présente certaines particularités qu’il était nécessaire de préserver, comme notamment la texture du béton coulé en place des pignons. Ainsi, une attention particulière a été portée à cette matérialité et les interventions ont été masquées par une lasure teintée. L'application d’une peinture très élastique reprenant les déformations a été appliquée sur le bandeau.

La particularité du site en plein centre ville et la hauteur du bâtiment ont nécessité la mise en place d’un échafaudage au sol pour le traitement des pignons, et d’un échafaudage suspendu sur 400 mètres de long, déplacé à l'avancement par hélicoptère pour l'intervention sur bandeau.

Genève Genf 0230
Rénovation de façades Hôptiaux Universitaires de Genève 2002 2004
Nouvel Aïre - Chemin des Sports
GE Genève

Les façades entièrement préfabriquées de ce bâtiment d’habitations de type Honneger, construit dans les années 60, ont subit un important phénomène de carbonatation.

Dans ce cadre, nous sommes intervenus en proposant des réponses de traitement, différenciées en fonction des types d’éléments en place, de l’état de dégradation de chacun d’entre eux et de leur exposition aux intempéries. Ainsi, nous avons notamment préconisé la mise en œuvre d’une peinture élastique réticulable.

Genève Genf 0173
Rénovation de façades Société Coopérative d'Habitation de Genève 2000 2001